Tournoi sénior: Paul prend le lead :-)

Retrouvez les analyses de Paul et le classement général de cette compétition.

Toutes les infos concernant cette compétition sont disponibles ICI

Classement provisoire:

Capture

Derniers résultats:

BRUNO – WERNER 1-0
DANIELLE – PAUL 0-1

Les analyses de Paul:

BRUNO EN EMBUSCADE !
 
Bruno-Werner 1-0
– Belle partie d’attaque de Bruno aujourd’hui. En avant toute ! Sus au roque ! Baïonnette au clair ! Le Roi de Werner fuit au centre. Courageux, accrocheur Werner qui se défend bec et ongle, comme lui seul peut-être sait le faire. Il tente de sauver ce qui peut l’être et, en même temps, fin stratège, lance une terrible contre-attaque avec Dame et Fou. Le monarque adverse tremble. Les menaces pleuvent. Mais, las pour Werner, lorsque Bruno tient sa proie, il ne la lâche pas. Sorti du piège, Bruno compte une pièce et un pion d’avance. Werner, bientôt, va céder..
Remarque :
Attention donc ! Bruno is back. Avec 4/7, il va avoir son mot à dire. Et Werner, sonné par deux défaites de rang et avec son 6/9, saura bien lui-aussi rebondir !
 
Danielle-Paul 0-1
Paul oppose 2.Ff5 au Stonewall à l’envers de Danielle. Le magnifique fou d’attaque blanc, appuyé par la poussée thématique g4, s’en trouve perturbé. Le jeu s’oriente vers le centre. Paire de fou pour les noirs. Bientôt cédée contre le puissant Ce5. Le Fou blanc restant, isolé sur h2, demeure absent du combat. Les Tours noires mènent la manoeuvre sur la colonne c. Une double  combinaison s’empare des pions b4. puis d4. La poussée b5, b4 force ensuite le gain avec un bxc3 imparable. Danielle rend les armes. Les joueurs présents ne manquent pas de saluer le fighting spirit de notre Jeanne d’Arc locale.
Remarque :
Danielle compte désormais 4/9. Ses dernières chances se sont envolées. Enfin, pour cette année ! Quant à Paul, avec 7/8, il s’installe seul en tête du classement.
 
Douze parties restent à disputer dans ce championnat. Les jeux demeurent ouverts. Et cela pour cette raison très simple qu’avec les années, les forces en présence se sont nivelées. Chacun est à même de battre chacun. On l’aura compris à la lecture des commentaires ci-dessus. Et puis, qui cela étonnerait-il
quand on sait que les bretteurs suivants ne sont autres qu’Eric, 5/9 et l’élégance de Beliavsky ; François, la science et la niaque de Korchnoï ; et sans compter Jo, précis comme Karpov, offensif comme Kasparov, créatif comme Bobby Fischer lui-même… Excusez du peu, Jo est plus indéboulonnable que la statue de Brejnev sur la Place Rouge à Moscou. Oui, Jo est éternel ! Et dire que dès l’année prochaine, si nous en croyons les bruits qui courent, un huitième immortel, incarnation vivante de Raoul Capablanca, Jean-Paul Griggio, oui « JP » devrait rejoindre le groupe. La planète échiquéenne en tremble déjà.
Calendrier suite (proposition) :
18/2 
Paul – Eric
Bruno – Danielle
25/2
Werner – François
Eric – Bruno
Jo – Danielle
4/3
Paul – Bruno
Werner – Jo
25/3
Jo – François
paul_munch
(Paul)