Championnat sénior: Résultat de la ronde 5

Retrouvez tous les résultats de ce championnat et le mot de Paul 😉

Retrouvez tous les résultats de ce championnat: C’est ICI

Le mot de Paul:

C’était plutôt la journée des Blancs… Et même si François Donné, à l’instar de Magnus Carlsen à la même heure et lors de la 3e partie de son championnat du monde contre Fabiano Caruana, a réussi à prendre la nulle avec les Noirs. N’est pas Carlsen, ni Donné qui veut…
Danielle Seitz – Joseph Pierson 1-0
Jo compte un pion d’avance, passé de surcroît, dans une partie – exceptionnellement – ajournée. Danielle évite l’échange des Dames. Sa Tour contrôle la seule colonne ouverte. Jo aurait-il dû la disputer ? Sans doute. Danielle manoeuvre, multiplie les Echecs. Jo tente de forcer, le gain à portée. « La victoire sinon rien », se dit-il, en effet. Son Roi s’aventure sous la mitraille et le pire et l’inéluctable se produit. La perte sèche de la Tour et de la partie, suite à un coup tactique.
Bruno Brengard – Paul Munch 1-0
Dans sa Hollandaise fétiche, Paul  enfile les coups comme perle sur collier. En confiance – trop ? – par un retrait du Cavalier Blanc de e5 à f3, il pousse sur l’aile Roi. Dh4, g5, g4. Bruno ferme la garde par f4. Il annihile l’attaque, et, vif comme l’éclair, lance du contre-jeu à l’aile opposée. Résultat ? Gain du pion b7. Paul réussit à revenir dans la partie, Stockfisch donne 0,00 au 41e coup, mais las, au lieu de garder l’équilibre, il relance le jeu : Fa3-Tb2. Bruno le contre en beauté.
Eric Schreiber – François Donné 1/2
Le score est nul mais pas la partie. Du jeu académique et posé. François n’a pas froid aux yeux. Il lance ses pièces à l’avant. Eric s’arque-boute, laisse un pion dans l’affaire, puis, dégonfle la pression par des échanges forcés. Le jeu s’équilibre, des manoeuvres positionnelles suivent et, bientôt, les deux combattants signent l’armistice. Pile poil cent ans et un jour après un autre, célèbre…