Championnat interne. Résulats de la ronde 1 ;-)

Les résultats, le mot de Paul, et quelques photos.

Résultats :
Céline ATLI – Edgard MARCHAND 1-0
Michel SCHAERGUES – Jean-Paul GRIGGIO 0-1
Nora GUIMBAUD – Olivier LAFOND 0-1
Ginette SCHICKLIN – Romain DAL MASO 0-1
Nicolas BECKER – Frédéric BRUCKER 0-1
Danielle SEITZ – Noah SESSIA 0-1
Jean David FAYSSAUD – Jérôme CASSAYRE 0-1
Christophe SCHWOERER – Paul MUNCH 0-1

 

Quelques photos:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mot de Paul: (Débrief des parties)

C’est parti ! La R1 s’est déroulée jeudi soir. 16 joueurs répartis en quatre poules, 8 matches. Les résultats ? Somme toute conformes à la logique. Et pourtant, souvent de forte intensité, les parties ont été on ne peut plus disputées. C’est Nora qui est passée le plus près de l’exploit. Seul le zeitnot dans lequel la jeune joueuse était tombée a permis à Olivier de sauver la mise… «Elle devait gagner», reconnaitra notre chevaleresque président…
C’est la faute à Christophe Schwoerer. Je l’affronte lors de cette R1 et j’avais posé deux casquettes sur la table de jeu. Joueur. Commentateur. Il ne m’aura quasiment pas laissé le temps de coiffer la deuxième ! Je n’ai de ce fait pu saisir que quelques bribes des parties en cours. Et quelques commentaires de joueurs par la suite. En substance donc, voici un survol de cette R1.
Céline n’est pas Championne d’Alsace pour rien. «Je n’ai rien pu faire !», s’inclinera Edgard d’un sourire… Jean-Paul a développé le jeu académique qu’on lui connaît. Il est chat. Il a guetté la faute. Michel n’est pas souris pourtant. Il a juste moins bien protégé un pion au centre. Un pion en moins, partie perdue… Nora s’est lancée dans une Ecossaise. Agressive en diable. En avant toute ! Déroqué le Roi d’Olivier. Déshabillé bientôt. Combien de temps va-t-il tenir dans la tempête, alors que l’orage fait rage, que les éléments se déchaînent, que son bateau n’est plus qu’une frêle esquisse dans les flots remontés. Dommage, mille fois dommage, Nora, ce KO debout final : une terrible fourchette Roi-Tour qui, en zeitnot, coûte cette dernière et la partie… Quatre pions d’avance pour Ginette contre une pièce et Romain. Le joueur plus expérimenté aurait regroupé ses forces avant de se relancer à l’attaque. Ginette a lancé les seules Dame et Tour à l’assaut du roque. Romain, calme, posé, a combiné, gagné cette Tour et fini par l’emporter. Une partie spectaculaire et ouverte… Nicolas a lâché un pion dans l’ouverture. «Il m’a coûté la partie», analyse-t-il. A juste raison. Et Frédéric ne dément pas. Lui joue solide comme un roc. Karpov en son temps savait ramener à bon port un butin gagné en pleine mer… Ah ! La pendule ! «Je ne savais pas qu’on pouvait s’arrêter de noter à 5′ du terme !» Eternels regrets pour Danielle. Chrysanthèmes de la Toussaint. Contre Noah, notre jeune espoir, elle a crânement joué sa chance. D’abord monter un solide Stonewall ; puis, à l’assaut ! Une partie très serrée, finalement arbitrée par le chrono… «Attention ! Il est fort Jean-David !». La remarque vient de Jérôme. Pas du tout un compliment déguisé à l’adresse du jeune joueur. Jérôme a dû s’employer pour l’emporter…  Malgré un gain de pion dans l’ouverture – Française – puis d’un deuxième, Paul n’a jamais pu souffler. Si son expérience a fini par payer – sacrifice de Tour suivi d’un mat en trois coups – Christophe a fait montre d’un réel sens du jeu. Un développement rationnel suivi de coups recelant à chaque fois une menace. Une partie vive et tendue jusqu’au bout.

 

Ronde 2, le jeudi 25 octobre dans deux semaines.
Les appariements sont visibles sur le site du club CE3P
qui a acquis l’exclusivité de la retransmission du championnat.
Jeudi prochain, cours avec Dylan Viennot.
Histoire d’aiguiser les armes.
La Révolution gronde.