Championnat de France des Clubs « Huningue 1 et 2 respirent »

Dimanche 14 janvier 2018 reprenait le championnat de France des clubs pour cette nouvelle année. Les 3 équipes engagées du CE3P recevaient à domicile, 2 capitaines sur 3 reviennent sur leur rencontre. (Photo : à droite Zeljko Stankovic)

Nationale III :

L’année a bien commencé pour la N III avec une superbe victoire sur Besançon TPG 2 sur le score de 4 à 1.

Quand Olivier a l’avantage, il ne lâche rien !

Avec un retour gagnant à l’échiquier n° 1, Zeljko Stankovic nous gratifie d’une superbe partie tout en attaque et qui a fini par asphyxier son adversaire le Maître FID, Guyot Philippe (2173). C’est aussi un renouveau pour Julie qui ,en 14 coups, écrase Vernier Thierry (1734). Notre Président, Olivier, revient aussi en pleine forme, en jouant subtilement une finale contre Toch Lastar (1904) avec , en prime, 1h30 à la pendule. J’ai moi même gagner ma partie en finale, ne laissant que peu de chance à Spagnoli Benjamin (1631). Cette victoire nous fait beaucoup de bien et va nous permettre d’envisager les futures rencontres avec de la sérénité. Nous passons à la 4ème place au classement général.

Prochain rendez vous avec une double ronde, samedi 27 janvier à Huningue contre Belfort et dimanche 28 janvier 2018 à Altkirch contre , nos amis et voisins, Sundgau Échecs. (laurent)

Déparmentale 1 (Huningue 2) :

Hungue II 3-2 Guebwiller/Osenbach

ET ENCORE UNE VICTOIRE !

Clément est un capitaine heureux. Avec ou sans ses mercenaires allemands, son équipe gagne. C’était une ronde sans. Et son équipe l’a emporté (3-2). Avec treize points en 5 rencontres, quatre victoires pour une seule défaite, le maintien, objectif de départ, est assuré. L’équipe se hisse au 3e rang.
Au 1er échiquier Paul – trop confiant ?, n’exploite pas les imprécisions d’ouverture de son adversaire. « J’ai le temps ; je roque d’abord… » Bien mal lui en prend. Le joueur de Guebwiller appuie là où ça fait mal : le point névralgique c3. A la clef, gain de qualité et de pion. La position devient indéfendable. Suite inéluctable. Guebwiller ouvre le score.
Guebwiller double même la mise après que Clément, sur une seule petite erreur d’appréciation, une fatale enfilade Roi/Tour, s’incline lui-aussi.

Théo Atli, un jeune espoir du club.

Le match semble bien mal engagé. Et pourtant, c’est sans compter sur le fighting spirit du team.
Le petit Théo, au 6e échiquier, est le premier à riposter. Clouage, fourchette, menaces à la découverte… Il puise dans la batterie de ses savoirs et, bientôt, gagne un Cavalier, un Fou, et, finalement, la partie.
Si Constant, joueur solide et sûr, assure le contact en annulant au 2e échiquier, il appartient à Jean-David et Danielle de revenir au score tout d’abord, et puis, porter l’estocade. Ils gagnent et l’un et l’autre. Et leurs victoires ne doivent rien au hasard. Jean-David conduit un jeu posé, ses pièces développées de manière harmonieuse, en appuie des pions centraux qui, tels des flèches, percent la défense adverse. Danielle, elle, elle allume l’échiquier. « Au secours, les pompiers ! » – « Faites le 15 ! » Jeu au centre où son mur de pions qui avance comme un tsunami. Mitraille à l’aile Roi où Dame et Fou menacent de dévaster. L’adversaire plie, rompt et, finalement, se rend.
Dans deux semaines, le 28 janvier, l’équipe se déplace à Wintzenheim.(paul)

Départementale 1 (Huningue 3) :

Huningue 0-3 Kingersheim 2

Pas de commentaire cette fois, le capitaine est trop déçu !

Pour visualiser les classements et les résultats individuels, allez dans Accueil ⇒ « compétitions nationales » et cliquez sur le liens qui vous intéresse.