Championnat de France des Clubs « Carton plein pour le CE3P »

Ce dimanche 17 décembre 2017, on jouait la 4ème ronde du championnat de France des Clubs. Toutes nos équipes étaient en déplacement, et c’est avec le sourire que les capitaines d’équipe nous commentent leur match. (Photo : Olivier et Jérôme n’étaient à la fête !)

Natioanale III :

Huningue se déplaçait pour la 2ème fois à Besançon pour rencontrer le club de Saône et Loire, en Bourgogne Franche Comté, Chatenoy le Royale.  Et mission accompli, nous remportons notre match sur le score de 5 à 3.

Victorien Stadler heureux d’avoir battu en grand, bravo !

Il était impératif pour notre Team de gagner ce match pour nous éloigner de la zone de relégation et passer les fêtes de fin d’année un peu plus sereinement. Grâce au renfort de nos deux prodiges, les frères Grandadam, la rencontre fut plus facile. Patrik, au 1 avec les noirs, contraint Henry Tony (1995) a abandonner sur « zugzwang » en finale de dames. Nicolas, au 2, a expédié sa rencontre en gagnant facilement contre Jardy Hervé (1890). Que dire de Noah qui retrouve ses sensations de début d’année pour envoyer, en 30 coups, Crommelynck François (1543) aux oubliettes. Après avoir arraché un match nul mémorable à la ronde 3, Jean Paul, très solide, nous gratifie d’une nouvelle victoire contre Billon Florent (1600). Et pour finir, bravo à Victorien, titulaire de dernière minute pour remplacer notre féminine, qui a magnifiquement défendu nos couleurs en s’imposant logiquement face à Jeannin Didier (1300).

Nous remontons à la 5ème place au général ce qui va nous permettre de souffler un peu pour finir cette année 2017. Je vous souhaite d’excellentes fêtes. (Laurent)

Prochaine ronde dimanche 14 janvier 2018 à Huningue contre TPG Besançon 2.

 

Départemental 1 (Huningue 2) :

Kingersheim 1 –  4 Huningue

Les deux jeunes de l’équipe : Constant à droite et Jean David au fond.

ET DE TROIS !
Encore une belle victoire pour le Team de Clément ! Une victoire nette et collective. La troisième en quatre matches. Avec ses 10 points, l’équipe pointe désormais à la 3ème place ex-aequo, à un seul petit point derrière les deux leaders. De quoi rêver ? Et pourquoi pas…
Une victoire collective, tout d’abord, si l’on se réfère à cette belle image de l’équipe rassemblée, debout, silencieuse, autour de l’échiquier de Jean-David, pour le soutenir moralement, tout à la fin, dans sa lutte au 6ème échiquier. La partie est tendue. Jean-David compte trois pions d’avance. Dont une majorité à l’aile dame (3/1), contre un Cavalier. Les pièces de l’adversaire sont désorganisées. Jean-David ordonne les siennes. Avec Dame et Cavalier, il monte une attaque de mat imparable et de toute beauté. Bravo !
Horst l’a emporté aisément. « C’était facile. l’adversaire commettait une faute à chaque coup », commentera-t-il.
Dans une Est-Indienne sauvage, où les Noirs poussent « tout » à l’aile Roi, Paul souscrit d’abord à une assurance ‘tous risques » pour son roque. Le calme revenu, il déporte le jeu sur l’aile Dame. S’engage alors une finale technique au cours de laquelle le joueur de Kingersheim est contraint à lâcher une pièce pour empêcher la promotion du pion « ç ».
Constant a apporté le quatrième point. Jeune joueur au jeu académique et épuré, il prend un ascendant positionnel, avant de planter une jolie combinaison qui gagne le pion e6. En quelques coups, ensuite, la position adverse s’effondre.

A gauche : Karl Christian, Paul et Horst.

Karl-Christian joue solide. Impossible de surprendre sa défense. Le joueur d’en face se met au diapason. Le jeu se fige au centre. Aucun des deux joueurs ne se risque à rompre l’équilibre. Nulle.
Clément, enfin, s’est battu comme il a pu. Il rendait une centaine de points d’élo au joueur en face. Qui l’emporte somme toute logiquement. Clément, cependant, par son management plein de tact et sa présence discrète autour des échiquiers, n’est certainement pas étranger aux résultats de l’équipe. Le coach insuffle le « fighting spirit » à son Team…… Joyeuses fêtes à tous ! (Paul)

Prochaine ronde le 14 janvier 2018. A domicile contre Guebwiller/Osenbach.

 

Départementale 1 (huningue 3) :

Huningue 3 bat sentheim 1 par 4 à 1.

Ilias Thali, comme tous les jeunes du moment, il a les dents longues !

C’est Ilias, avec les blancs, au 6ème échiquier qui ouvre le score en ne laissant aucunes chances à Behra Jean (1149). J’ai doublé la mise ensuite, sur une Hollandaise, malgré une nuit épouvantable suite à une intoxication alimentaire. Je n’étais pas très bien dans la partie, un pion de moins, mais mon adversaire Ehret Nicolas (1379) a commis deux grosses bourdes en lâchant un cavalier et une tour sèche et dut abandonner. Jo, du haut de ses 80 printemps, à l’échiquier n°1 a abandonné à cause d’une erreur en perdant sa tour contre Manier Honré (1744). Bruno, dans un gambit de Volga, obligea Lerch Lubici (1418) a trop réfléchir et a été puni par la chute de son drapeau. Idem pour Werner, au 2ème échiquier, qui gagna son duel après dépassement de temps, en embarquant Leveque laurent (1567) dans une partie acharnée. Il ne restait plus qu’une partie, celle de Louis, qui offrait la nulle, comme cadeaux de Noël, à Zambrisky Georges (1443), bien connu dans notre région, alors qu’il avait un avantage matériel important. Ce n’est pas très grave puisque les jeux étaient fait.

Nous remontons à la 7ème place au classement général, ce qui nous fait beaucoup de bien. Joyeuses fêtes de fin d’année à tous. (Éric)

Prochaine rendez vous, le dimanche 14 janvier 2018, à Huningue contre Kingersheim 2.

Pour visualiser les classements et les résultats individuels, aller dans Accueil ⇒ « compétitions nationales » et cliquez sur le liens qui vous intéresse.