Séniors « A couteaux tirés »

Paul Munsh, le Directeur des jeux du tournoi « interne séniors », nous relate les dernières infos sur les résultats. Et aussi de la part de tout le club du CE3P, bon Anniversaire à François Donné. (en photo)

La bataille fait rage. Éric ne lâche rien. Paul non plus. Trois matches trois victoires pour le premier. Et deux sur deux pour le second. Ça va bien s’arrêter un jour ? Oui ! Lors de la prochaine ronde. Les deux joueurs vont se retrouver face à face. Et ce sera dès lundi prochain…
Avant de s’installer aux échiquiers, ces « guerriers », tout d’abord, festoient. « Qui prend un café ? », demande Éric avec courtoisie en faisant chauffer son eau.  » Moi ! Moi ! Moi ! », s’élèvent les voix.

Eric en super forme !

Lors de la ronde de ce lundi, il y a avait de quoi fêter de surcroît. « Bon anniversaire, François ! ».
Certes, François était absent. Bruno aussi. Mais Danielle, Éric, Jo, Werner et Paul ont trinqué à sa santé. François Donné vient d’entrer tout juste la veille dans le club très fermé des 75 ans et plus. Un club fort rare, puisque seul l’inoxydable Jo, 80 ans depuis le 10 avril, y figure en attendant. Ce sont les deux joueurs les plus âgés du club et Jo est le plus ancien.
Mais attention ! Ça se bouscule au portillon. D’ici dix ans ou un peu plus, ils seront toute une flopée à souhaiter « bienvenue au club » au prochain à y entrer. Plutôt la « prochaine », alors ? Oui, Danielle, sans aucun doute… Avec tous les jeunes qu’il forme et avec son jeune président notre club déploie sur une palette large…
Après le « Bon anniversaire, François ! » et un petit message à son adresse : « Hé, François, ça s’arrose ! », le moment était venu d’enlever les couvertures chauffantes sur les « roues » des échiquiers. Les bolides ont rugi d’aise. Les moteurs ont vrombi. Flash back sur la grille de départ.

ERIC SCHREIBER – JOSEPH PIERSON 1-0
Gambit dame. Du connu. De l’archi-connu. Les deux joueurs récitent leur partition. Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, ces deux-là. Pièces et pions prennent possession de l’échiquier. « Le spectacle est majestueux », se dit Danielle venue en spectatrice. En spectatrice ou pour décoder les stratégie en vue des joutes futures ? Danielle ne va pas en croire ses yeux. Jo, le combattant qui, le matin-même, était allé taper quelques balles de tennis, histoire de s’aérer ses méninges, Jo oublie un Fou sur le bord de l’échiquier. Tout seul, abandonné, orphelin, ce Fou. Or, Éric a un grand coeur. « Je vais le prendre avec moi », se dit-il. Jo aura beau lutter. Avec une pièce en moins…

WERNER KAEMPFE – PAUL MUNCH 0-1
Encore jamais Werner n’avait fianchetté son Fou en g3 contre le Stone Wall de la Hollandaise de Paul. La surprise est totale. Le jeu se déroule à l’aile Roi. Paul prépare son attaque. Werner veut tirer le premier. Il lance Cavalier, Dame, Tour contre le petit roque adverse. Oui mais, lorsque de l’autre côté une Tour active, la Dame en soutien, les deux Fous en embuscade veillent au grain, comment cette attaque pourrait-elle faire mouche ?
Werner ira jusqu’à sacrifier sa Dame pour un mat hypothétique. Lorsque la tempête se calme, à l’heure où l’échiquier retrouve son harmonie, le constat est simple : Werner se retrouve avec un mauvais Fou, et une Dame en moins contre une Tour et un pion. Quelques échanges encore et la partie sera définitivement pliée. (Paul Munch)

RONDE 4 : Lundi 6 novembre

JO – DANIELLE
PAUL – ERIC
WERNER – FRANCOIS

BRUNO exempt.

Pour voir tous les résultats et classement aller dans compétitions internes ⇒ Championnat Séniors.