Championnat Sénior « Le Trésorier the King of papy »

Tous les 1er et 3ème lundi après midi de chaque mois, nos séniors se rencontrent pour un mini championnat. C’est Paul Munch qui organise et dirige nos anciens et nous invite à observer les derniers résultats. (Photo : Éric Schreiber)

CHAMPION’S FESTIVAL

Le championnat des Seniors, plus connu sous le nom de championnat des « Experts », se déroule tous les deux lundis après-midi au club. Sept joueurs s’y affrontent : Danielle Seitz, Bruno Brengard, François Donné, Joseph Pierson,  Eric Schreiber, Werner Kaempfé, Paul Munch. Ce championnat compte douze rondes aller-retour. Les parties se jouent en une heure pour chaque joueur.

Bruno Brengard, toujours aussi agressif dans son jeu.

Bruno Brengard, Toujours aussi agressif dans son jeu.

Le classement actuel laisse apparaître un nombre inégal de parties jouées. Quand certains joueurs ont déjà largement entamé le cycle retour, d’autres en sont encore à naviguer dans les eaux de l’aller.
C’est Eric qui mène le peloton. Son jeu flamboie. Inspiré par l’école russe de Beliavski, il lui permet souvent de se faufiler dans le plus petit des trous de souris. Gare à celui qui s’aviserait de lui offrir une colonne ouverte ou bien un roque déplumé… Garçon très poli, Eric le saluerait d’un doux « Echecs et mat » glissé du bout des lèvres.
Avec 5 points sur 8, Eric compte un demi-point d’avance sur Paul, 2e (4,5 sur 7). La confrontation directe entre les deux joueurs, lors de la prochaine ronde du 6 février, pourrait – au moins partiellement – décanter la situation. Une situation qui, il est vrai, offre encore de multiples possibilités.
Werner (3,5 sur 6) et Danielle (3,5 sur 7) suivent de près, en effet. Werner ist ein « Kaempfer ». N’avait-il, selon les livres d’Histoire, accompagné Jules César lors de la conquête des Gaules ? Danielle est une guerrière. elle, elle aurait été la maîtresse d’Attila. C’est ce qui se raconte. Chevauchait-elle alors en amazone pour ramollir ses beefsteaks ?
Bruno lui-même n’a pas dit son dernier mot. Ses 2,5 sur 6 le maintiennent sans doute à distance respectable, mais il lui reste 6 parties à disputer. Pour qui connaît le « fighting spirit » de Bruno… Si des fois, il lui venait à l’idée de monter au filet… Smash, smash, smash… Pas sûr que Roger Federer le battrait aux Echecs ! C’est dire…

François Donné

François Donné en Lacoste pour impressionner

François, quant à lui, il compte 2 points sur 4. Ce François-là ne compte guère d’attaché parlementaire. Son épouse l’a juste guéri de sa grippe et elle lui dit quel pull il doit mettre pour ne pas prendre froid au cou quand la tempête souffle sur l’échiquier.

Joseph Pierson, dit Monsieur "Jo"

Joseph Pierson, dit Monsieur « Jo »

Il reste Jo. Jo est magnanime. Avec 1point sur 6, il a décidé de jouer plus qu’à son tour les chevaliers servants. Que nul ne s’y trompe cependant. Jo est un hérisson. Qui s’y frotte s’y pique… Certains l’ont compris. Ils amadouent Jo avec une belle tête de laitue. Une tête bien faite, bien entendu. (Paul Munch)

RONDE DU 6 FEVRIER
PAUL – ERIC
DANIELLE – FRANCOIS
BRUNO – JO
WERNER exempt

 

CLASSEMENT :

12 rondes à jouer en cycle aller/retour

1. Eric Schreiber, 5 sur 8 ;
2. Paul Munch, 4,5 sur 7 ;
3. Werner Kaempfé, 3,5 sur 6 ;
4. Danielle Seitz, 3,5 sur 7 ;
5. Bruno Brengard, 2,5 sur 6 ;
6. François Donné, 2 sur 4 ;
7. Jo Pierson, 1 sur 6.